LIVRES
MAGAZINES
ZALTO
LE NEZ DU VIN
AFFICHES

Quel vin pour demain?
Par Jérémy Cukierman, Hervé Quénol et Michelle Bouffard 

Nous avons eu la chance de pouvoir jaser vin et changements climatiques avec Michelle Bouffard. Alors que nous venions tout juste de recevoir son dernier livre, en collaboration avec Jérémy Cukierman et Hervé Quénol, elle nous a raconté son parcours et ce qu’il fallait retenir du livre. Continuez la lecture et découvrez la passionnante femme qu'est Michelle!

 

Entrevue avec Michelle Bouffard

 


Femme d'affaire, musicienne, auteure, étudiante, professeure, Michelle Bouffard est une véritable wonder woman. Nous sommes vraiment chanceux d'avoir pu l'avoir avec nous, virtuellement, le temps d'une trentaine de minutes!

​​C'est dans la musique classique que Michelle a commencé sa carrière. Et de haut niveau, on vous l'dit! En 1996 elle s'envole à Vancouver pour passer son baccalauréat en musique classique. Comme tout étudiant.e, elle cherche à travailler sur le côté et rentre dans le monde de la restauration. C'est donc dans l'ouest du pays, qu'elle se lie d'amitié avec le manger et le boire. Résultat? Elle tombe en amour avec le vin et quitte même sa carrière dans la musique pour plonger à 100% dans cette boisson enivrante. De verre en verre en passant par l'école, Michelle apprend tout du vin et décide de s'inscrire au WSET (Wine & Spirit Education Trust).

En 2005, lorsqu'elle passe le diplôme du WSET, elle doit choisir un sujet final de recherche. À cette époque, personne ne parlait des changements climatiques et pourtant ils étaient bien présents. Pour elle, ce sujet ça n'a jamais été une histoire de mode. Les informations étaient pauvres et la matière très peu abordée. C'est à cette période de sa vie qu'elle réalise qu'un jour elle fera quelque chose pour réunir les gens autour de ces enjeux. En 2017, c'est le grand retour dans sa province natale, le Québec. Il est temps de lancer la première conférence Taste the climate change - Goûter aux changements climatiques. On parle à ce moment-là d'une demi-journée dans les locaux de HEC. Michelle est la seule à l'organiser, c'est un travail colossal et à sa grande surprise, le monde en redemande plus encore. La deuxième édition se déroule 2 ans plus tard sur une journée complète. Encore une fois, Michelle est seule à l'organiser. Treize conférenciers venus du monde entier sont présents et les gens capotent! Jérémy Cukierman, un des conférenciers et son mentor au réputé programme Master of Wine auquel elle participe (elle n'arrête jamais!) la contacte le lendemain pour lui dire que sa conférence devrait être un livre. "Veux-tu l'écrire avec moi"?

272 pages, 7 chapitres
Le changement climatique, son impact sur la viticulture, avant la plantation, au vignoble, au chai, le conditionnement et transport, le commerce, la communication et l'éducation.

Une nouvelle aventure commence! Hervé Quénol, scientifique français basé en Nouvelle-Zélande écrit les deux premiers chapitres. Michelle nous prévient, il faut s'accrocher mais ça vaut le coup de continuer. Le reste de l'ouvrage est également partagé entre Michelle et Jérémy. De la vigne au verre, ils nous conseillent sur ce que l'on peut faire pour s'adapter aux changements climatiques. "Un des enjeux avec la filière viticole c'est que c'est très fragmenté, on a d'un côté quelqu'un qui s'occupe du verre (le sommelier), de l'autre celui qui s'occupe de la vigne, ou encore qui fait le vin ou qui le commercialise. Tout le monde est occupé à faire son travail sans vraiment se parler. Le vigneron dans la vigne ne connaît pas l'empreinte de carbone au niveau des bouteilles. Il en a déjà trop à faire." nous dit Michelle. C'est là, qu'avec l'ouvrage, ils se rendent utiles. Leur but, offrir un guide des solutions possibles, de la vigne jusqu'au sommelier pour se rendre au consommateur! "De nos jours nous faisons face à beaucoup d'enjeux dans la production, il y a une grande porte à ouvrir sur le sujet très nuancé. Et il faut s'éduquer pour les comprendre. Même le conseiller de votre SAQ ne sait pas forcément nous donner le meilleur choix éco-responsable. Si tu es nature mais que ta bouteille pèse 1kg je ne vais pas l'acheter" ajoute Michelle. "S'il y a 625 g de CO2 (gaz à effet de serre) par bouteille, alors ça ne fonctionne pas". Il faut s'éduquer et c'est un travail collectif.

Ce livre n'a pas besoin d'être lu chapitre après chapitre. On peut choisir la section qui nous intéresse et voguer à travers l'ouvrage. C'est un guide que les auteurs aimeraient rendre disponible dans les écoles et les filières viticoles et qui est bien évidemment accessible à tout consommateur qui souhaite s'informer. C'est une première marche vers les pratiques éco-responsables avec un questionnement plus approfondis qui suit. C'est un peu comme un livre de poche que l'on traîne partout avec nous et qui nous aide à faire le bon choix. Des verres plus légers, d'autres conditionnements, consommer local, etc.

Pour Michelle, dans un monde idéal, on irait tous chercher notre vin (en voiture électrique) directement chez le producteur avec nos propres bouteilles. Malheureusement les législations ne le permettent pas dans tous les pays, et puis certains ne sont pas producteurs. Comment faire pour être le plus éco-responsables face à tous ces dilemmes? Une idée parmi tant d'autres, nous devrions nous entendre sur un seul type de bouteille. "90% des vins achetés sont bus dans la première semaine suivant l'achat. Pourquoi ne pas être ouvert à d'autres types de conditionnement comme le vinier ou le "wine pouch"? Si l'on prend exemple sur la Suède, avec le Systembolaget, 51% des vins sont conditionnés dans des viniers et beaucoup d'entre eux sont des vins très qualitatifs. Ils mettent l'emphase sur les vins éco-responsables et ont même un système de recyclage sur place. Je sais que c'est difficile et qu’on est sur la bonne voie, mais on a encore beaucoup de travail à faire!".

Un grand merci à Michelle d'avoir pris le temps de nous parler du livre qui cartonne en France, ici au Québec et qui sera bientôt distribué en Espagne (traduit en espagnol). Suivez Michelle à travers sa conférence internationale Taste the climate change - Goûter aux changements climatiques qui a lieu tous les 2 ans et dans son nouveau projet de mini conférences un peu partout dans le monde. La prochaine se passe en Californie où elle parlera des enjeux rencontrés dans cette région des États-Unis. Nous tenons également à l'encourager et nous lui souhaitons bonne chance dans la suite de son parcours du Master of Wine. Et pour clore cet entrevue, nous avions demandé à Michelle son livre du moment, son type de vin et une chanson ou album dont elle ne se lasse jamais, voici ses réponses: Un café avec Marie de Serge Bouchard. Le Champagne, toujours. Blanc de blanc extra brut le plus souvent possible. Enfin, c'est Ascenseur pour l'échafaud de Miles Davis qu'elle écoute en boucle.

Cheers!

Image of Quel vin pour demain? Le vin face aux défis climatiques

Quel vin pour demain? Le vin face aux défis climatiques

$38.95

J'EN VEUX UNE COPIE!

Livraisons

Librairie Wino Books
Livraison gratuite dans le grand Montréal chaque vendredi pour toute commande passée avant 21h le jeudi. Livraison gratuite au Canada à partir de 39$ et aux USA à partir de 150$.

Wino Import
Livraison gratuite dans le grand Montréal chaque vendredi pour toute commande passée avant 15h le mercredi. En succursale SAQ dans un délais de 5 à 7 jours.

Custom
 
Button Text
 
Custom

No longer want to receive these emails? Unsubscribe.
Wino Import 3377 Rue Griffith 102 Montréal, Quebec H4T 1W5

View in Your Browser